Tag-Archive for » bouleversant «

Hush, Hush, Becca Fitzpatrick

Présentation de l’éditeur:

Vendu plus d’un an avant sa sortie dans plus de vingt pays, Hush, Hush nous entraîne au cœur d’un conflit millénaire : celui des anges déchus contre les Nephilim, qui sont à la fois anges et humains.

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père quelques mois plus tôt. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, qui vient d’arriver en ville. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais la vie de Nora est déjà bien trop remplie.
Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi se retrouve-t-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter. Alors que les deux adolescents se rapprochent, Nora prend peur. Un inconnu masqué attaque sa voiture, sa chambre est fouillée, mise à sac, et quand elle appelle la police, tout est miraculeusement rentré dans l’ordre.

Sans le savoir, Nora est devenu l’objet de la guerre qui agite les anges déchus et les Nephilim. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

Mon avis:

Merci à Caro pour le prêt de ce livre, voici son avis.

C’est l’histoire d’une lycéenne, Nora, qui voit sa vie basculer depuis l’arrivée de deux garçons dans son lycée et dans sa vie : Patch et Elliott. Je ne peux rien dire de plus, sinon je risque de trop en dévoiler. D’ailleurs, durant les 3/4 du roman, on ne sait toujours rien, tout est flou!

Nora est donc une jeune lycéenne qui essaye de surmonter un drame : la mort de son père il y a 1 an. C’est une jeune fille comme toutes les autres, ayant de bone notes et travaillant dur pour obtenir une bourse universitaire. Une jeune fille totalement banale donc. Et c’est ce que je regrette, je ne me suis pas du tout attachée à Nora que j’ai trouvé trop « simple ».

Sa meilleure amie Vee est un peu plus originale et extravagante, mais extrêmement agaçante! Ne pas croire Nora pour les beaux yeux d’un garçon, est-ce vraiment ça une meilleure amie?

Patch est bien sûr le personnage que j’ai préféré, comme la plupart des lecteurs à en croire que les avis que j’ai lu! Rebelle et mystérieux, on a du mal à savoir qui il est vraiment et qu’elles sont ses intentions. J’ai beaucoup aimé ses répliques et je dois dire qu’il ne mâche pas ses mots et va droit au but!

L’histoire en elle-même est intéressante et nouvelle puisqu’il s’agit d’anges déchus. Cependant, je regrette d’avoir du attendre les 3/4 du roman pour avoir enfin des réponses. Mais il faut dire que cette stratégie d’écriture est plutôt efficace car elle permet de lire le roman rapidement vus qu’on désire savoir ce qu’il va se passer!

J’ai donc quand même prit du plaisir à lire cette histoire et j’ai hâte de retrouver Patch dans un second tome!

Livre lu dans le cadre du Summer PAL challenge: 8/33.

Treize raisons, Jay Asher

Présentation de l’éditeur :

« Je sais que tu n’avais pas l’intention de blesser. En fait, la plupart d’entre vous qui m’écoutez n’avez sans doute pas la moindre idée de ce que vous faisiez… de ce
que vous me faisiez, à moi. »

Clay reçoit treize cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui sont impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

Mon avis :

Alors c’est le tout premier avis que j’écris sur un livre, donc je pense que pour le moment, j’ai encore pas mal de choses à améliorer…. d’ici quelques avis je pense que j’aurai trouvé mon style!

Tout d’abord, sachez qu’une fois le livre fini, et même pendant la lecture, j’ai été bouleversé.
C’est sûr qu’avec un thème comme le suicide, je pense qu’il n’y a pas d’autre sentiment à avoir.

Parlons d’abord des personnages. J’ai vraiment été touché par Hannah Baker. A travers elle, on ressent la difficulté à être adolescent, un passage de la vie qui est souvent difficile pour la plupart des personnes. Je me suis un peu retrouvée à travers elle, pas que j’avais des tendances suicidaires loin de là, mais les difficultés rencontrées quand à l’acceptation de soit par les autres et par soit même, les difficultés à s’intégrer…. Pris un à un, les raisons de son suicide sont minimes, mais comme elle le dit si bien à travers le livre : c’est l’effet boule de neige, un petit rien qui se rajoute à un autre puis à un autre…. Cela commence à faire beaucoup sur les épaules d’une jeune fille. Finalement, même si à un moment donné elle a su qu’elle passera à l’acte, elle a attendu jusqu’à la fin une main aidante mais qui finalement n’a pas su l’aider. A travers les cassettes, on ressent vraiment ses sentiments, le pourquoi des choses, même si certains éclaircissements n’aurait pas fait de mal au lecteur !

En ce qui concerne Clay Jensen, le narrateur il reçoit les cassettes et se demande vraiment pourquoi il fait parti de la liste. Au début, il est en incompréhension total jusqu’à ce qu’il écoute le passage sur lui et qu’il comprend tout. Bien sûr pour le lecteur, il n’y a pas eu de surprise, en tout cas pour ma part j’avais déjà compris la raison depuis un petit moment, ce qui est dommage ! A travers lui, on découvre la rage, la colère, le chagrin, la révolte. A force d’écouter Hanna, il se rend compte qu’il aurait fait n’importe quoi pour lui venir en aide, et malgré les signes avant coureurs, il n’a rien pu faire pour elle.

L’écriture est quand à elle assez simple à lire (bien sûr c’est un roman pour ado ce qui est assez normal). Mais quand même bien écrit, qui retient le lecteur à bout de souffle, qui nous fais ressentir le moindre des sentiments d’Hanna et de Clay. J’ai cependant été assez troublé par le fait qu’en écoutant le récit d’Hanna, on ai souvent des interruptions par Clay (heureusement que le récit d’Hanna est en gras et en italique car j’aurai été totalement perdu entre les deux personnages).

Bref en conclusion, j’ai vraiment aimé ce livre, il m’a fait changé la vision des choses en ce qui concerne les soit disant petits rien de la vie.

Je vous le recommande vivement!