Tag-Archive for » anti-héros «

Percy Jackson, tome 1:le voleur de foudre, Rick Riordan

Présentation de l’éditeur:

Etre un demi-dieu, ça peut être mortel… Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d’avoir dérobé l’éclair de Zeus ! Pour rester en vie, s’innocenter et découvrir l’identité du dieu qui l’a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.

Mon avis:


Cela fait environ 1 an que j’avais lu ce premier tome de cette saga. Et je dois dire que le cadeau de noël de mon chéri contenant l’intégrale de Percy Jackson m’a donné envie de le relire, et en plus, grâce à lui, j’ai pu enfin commencer mon challenge !

C’est donc avec joie que je me suis replongée dans l’univers des Dieux de l’Olympe et de la mythologie grecque. J’avais vu le film (qui est, je dois dire une vraie arnaque par rapport au livre, mais ça j’en reparlerai après) et je peux remercier « l’adaptation » car elle est tellement différente que j’ai eu l’impression de le lire pour la première fois !

Percy est un garçon de 12 ans qui s’est toujours senti différent des autres. Dyslexique et hyper actif, il va dans des écoles spécialisées depuis son enfance. C’est un antihéros qui va devoir malgré lui accepter la réalité des choses et assouvir une quête accompagné de deux  amis : Annabeth ; demi-dieu comme lui, et Grover; un satyre très attachement qui essaye toujours de bien faire les choses.

Mythologie, action, trahison, amitié sont les mots clés de cette saga.

Les chapitres sont courts ; avec des titres assez rigolos qui expliquent ce qui va se passer, sans trop en dévoiler, juste ce qu’il faut pour qu’on ait envie de lire :  » Je pulvérise ma prof de maths sans le faire exprès ».

C’est un roman jeunesse, l’écriture est donc très simple, mais il y a beaucoup d’humour et de suspens à chaque fin de chapitre qu’on dévore le livre sans s’en rendre compte.

Bref un vrai coup de cœur jeunesse, avec lequel on passe un très bon moment.

Quelques citations :

P78 «  Elle a jeté un coup d’œil à la corne de minotaure entre mes mains, puis elle m’a regardé de nouveau. J’ai cru qu’elle allait s’exclamer « Tu as tué un minotaure ! » ou « la vache, t’es trop fort ! », un commentaire de cette veine. Au lieu de quoi, elle a dit :

-          Tu baves dans ton sommeil. »

P180 « C’est vraiment remarquable, tout ce que les humains sont capables d’inventer pour forcer les choses à rentrer dans leur vision de la réalité. »

P198 «  En fait de chemin, je suis aussitôt rentré dans un arbre et je me suis fait une belle bosse sur le front. A ajouter dans la liste des talents que je n’avais pas : la vision infrarouge. »

P243 «  J’aimerai pouvoir vous dire que j’ai eu une grande révélation pendant ma chute, que j’ai accepté ma mortalité, ri face à mon trépas, etc. La vérité ? Je n’avais qu’une seule pensée en tête : Aaaahhhhhhh ! »

P382 « L’homme lisait un gros bouquin avec un dessin de sorcier en couverture. La fantasy n’était pas un genre dont je raffolais, mais ce livre-là devait être captivant car le vigile a mis un moment à lever la tête. »


Adaptation cinématographique :


[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Z2UAv81ow40]

Alors autant vous le dire tout de suite, pour moi ce n’est pas une adaptation. En effet, il y a tellement de différence avec le roman, que pour moi, ils se sont juste servi de la trame pour faire leur film ; et encore !

Malgré tout,  si on ne le compare pas au livre, je trouve que c’est un très bon film fantastique de la même lignée qu’Harry Potter, Narnia et la Boussole d’Or : beaucoup de magie, d’action, de beaux paysages et une quête pour nos trois protagonistes principaux.

Bon j’ai tout de même eu du mal de voir Pierce Brosman en centaure ! Tout comme le livre, j’ai beaucoup aimé le personnage de Grover, bien que je ne l’avais pas imaginé comme ça.

Bref un bon film du genre, mais il vaut mieux ne pas le comparer au livre !

 

Livre lu dans le cadre: