L’héritage des Darcer, tome 1, Marie Caillet

Présentation de l’éditeur

Lorsqu’on s’appelle Mydria, qu’on est la fille unique et chérie des puissants Siartt et qu’on a pour objectif principal d’accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse. Jusqu’au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n’est nullement Siartt, mais l’ultime héritière d’une dynastie renversée depuis des générations ! Horreur : à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d’Aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté…
Le pire danger ne l’attend peut-être pas derrière l’errance, la bataille et les cloques aux pieds. Le pire danger pour un cœur confiant ne tient peut-être qu’en un seul nom : Orest.

L’auteur


Très jeune auteure, puisque ce premier tome fut écrit à l’âge de 18 ans lorsqu’elle remporta le concours du nouvel auteur jeunesse.
Le second tome de cette trilogie, Allégeance, est paru le 01/12/2011.
Pour le dernier tome, il faudra attendre encore un peu puisqu’il est en court d’écriture, d’ailleurs, pour suivre l’auteur, n’hésitez pas à vous rendre sur son blog : http://mariecaillet.20minutes-blogs.fr/

Le livre

Editions Michel Lafon.
Format broché paru le 14/10/2010 – 370 pages.
Une couverture magnifique, le vert n’est pas vraiment l’une de mes couleurs favorites, mais je dois dire que pour cette couverture, c’est tout à fait ce qu’il convenait, avec ce papillon multicolore.
Et j’ai eu le droit à une jolie dédicace de l’auteure avec un joli papillon qui m’a accompagné durant ma lecture :)

Mon avis

Un petit jour au salon du livre jeunesse de Montreuil est me voilà aussitôt ressortie avec divers livres, donc celui-ci ! Livre qui n’est pas resté bien longtemps dans ma PAL !
J’adore les histoires qui se passent dans les temps moyenâgeux avec des héros qui doivent réaliser une quête, avec un parcours semé d’embuches, bref de la vraie fantasy ! Et ce n’est pas parce que ce livre est orienté jeunesse qu’il ne déroge à la règle, bien au contraire.
J’ai tout aimé dans ce roman : les personnages, l’intrigue, les descriptions… Tout est incroyablement bien écrit. Je suis vraiment bluffée par la plume de cette très jeune auteure et je tire mon chapeau à Marie Caillet. Aucune longueur, aucune description afin d’augmenter le nombre de pages, mais uniquement pour nous faire découvrir l’univers d’Edrillon où évolue les personnages.
Les personnages sont tous attachants bien que très différents les uns des autres. L’auteure a su nous donner une magnifique palette de personnages hauts en couleur et en personnalité. Je dois dire qu’au début, j’ai détesté My, notre héroïne, cette petite « princesse » snob qui ne prétend au trône uniquement par un mariage. Malheureusement pour elle et heureusement pour nous, cela ne va pas se passer comme elle le désir et elle va devoir quitter son petit nid douillet pour se retrouver dans une quête avec les pires brigands d’une guilde.
J’ai beaucoup ri à certains passages, le livre ne manque pas d’humour notamment lors des confrontations entre Orest et My. Et c’est justement ce qu’il m’a plu dans ce roman. On n’est pas du tout dans l’éternelle histoire d’amour entre deux jeunes que tout oppose, bien au contraire ! La relation de ces deux là est loin d’être aussi simple.
Je ne vais pas en dévoiler plus sur ce livre et le périple de My, beaucoup de choses à découvrir, et à apprécier sans hésiter !

En conclusion, ma note


Un livre à lire absolument, une jeune auteure à découvrir et à suivre de très près.

Quelques citations :

J’ai adoré ce passage où Orest essaye d’apprendre à My de combattre :

P224 « Une demi-seconde plus tard, Orest attaquait. Terrorisée, My vit sa large lame se ruer dans sa direction, et eut une réaction tout à fait stupide : au lieu de lever sa rapière pour se défendre, elle ne pensa qu’à la laisser choir pour s’enfuir à toutes jambes, poursuivie par son professeur. […] S’il vous plaît, réveillez le peu de combativité qui stagne en vous !  l’invectiva Orest, sans ironie, mais sans bienveillance non plus. Je vous apprends à vous battre, pas à courir ! »
P306 : « Ses pieds volaient au secours de My de leur propre initiative. Lui-même, en son âme et conscience, ne savait plus bien où il était. Il avait simplement peur. Si My… si cette petite idiote était… A non ! Il l’avait traînée d’un bout à l‘autre d’Edrillon. Elle n’allait pas lui claquer dans les doigts maintenant !
-    My ! beugla-t-il. Répondez, ventredieu !
Rien. Pour une fois, elle se taisait. C’était bien le moment…

Petits plus

Comme dit plus haut, n’hésitez pas à suivre l’actualité de l’auteur à travers son blog, où elle partage également les avis de ses lectures !
Ce livre a été lu avec ma partenaire mais avant tout amie Mélo pour une lecture commune, n’hésitez pas à aller lire son avis !
Livre lu dans le cadre du challenge

4/24

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
6 Responses
  1. Tiboux dit :

    J’aime beaucoup cette série. Je ne sais pas si tu as lu le tome 2 mais, ça bouge bien. Hâte de lire la suite de mon côté. Je te souhaite une belle fin de semaine ;)

  2. sofiaportos dit :

    Ahhhhh tu me donnes super envie là :/ Quand il sortira en poche surement ^^

  3. Mélo dit :

    Je prends enfin le temps de te laisser un petit commentaire (à défaut de répondre aux miens ^^)
    Bluffée donc, comme toi, par ce roman écrit par une jeune fille de même pas 20 ans, c’est assez impressionnant…
    Bisous

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

CommentLuv badge