Cool water, Dianne Warren

Présentation de l’éditeur

Rien ne semblait lier les habitants de Juliet, au Canada, mais il suffira d’une nuit et d’un jour pour que leurs destins se croisent et basculent.
Les attentes, les peurs et les rêves se mêlent, à l’Oasis Café, unique lieu de rencontre d’une ville de 1011 âmes ou il ne se passe jamais rien. Un jour, pourtant, surviennent dans la vie de certains habitants des événements qui vont influencer à jamais celle de leurs voisins. Dans ce décor faussement calme, les langues se délient, les conflits latents explosent, les existences se transforment, pour le meilleur et pour le pire…

Une galerie de personnages inoubliables qui évoluent dans un paysage à couper le souffle, pour un roman choral maîtrisé à la perfection.

L’auteur

Le livre

Editions Presses de la Cité – Paru le 16/08/2012

Broché – 416 pages

Mon avis

Tout est dit avec la quatrième de couverture. J’ai aimé découvrir ces différentes vies à travers le désert canadien. Et oui Je ne savait même pas qu’au Canada il y avait un désert! Pour moi le Canada rime avec sapins, neige et froid! Et bien non il y aussi la terre aride, des agriculteurs à la mode Cow-boys et la chaleur! Donc rien que pour ça, j’ai aimé ce livre qui m’a fait découvrir quelque chose que je ne connaissais pas.
Tout d’abord j’ai aimé les descriptions de ce désert canadien, plus je lisais, plus j’avais l’impression d’être parmi les habitants de Juliet, de faire partie de cette petite communauté. Nous découvrons de magnifiques  panoramas, c’est vraiment un livre qui nous fait voyager, idéal pour une lecture en été.
Ensuite, bizarrement, il ne se passe pas grand chose ! Mais n’allez pas croire que cela ne m’a pas plu ! Nous suivons vraiment la vie de ces gens, avec leurs soucis, leurs joies, leurs peines… bref leur quotidien mais uniquement sur une nuit et une journée, avec des explications de leur passé.  Nous suivons un jeune fermier qui a hérité de la ferme de son oncle et sa tante, deux parents de cinq enfants qui croulent sous les dettes, une femme jalouse qui n’a pas confiance en son mari, un père dont la jeune fille tombe enceinte et va se marier, une veuve et le frère de son mari qui se cherchent… Bref plein de vies, les unes aussi différentes que les autres, écrites à la troisième personne du singulier, où le lecteur peut être partout à la fois.
Je regrette seulement une seule chose : à travers ce récit qui alterne plusieurs fois ces différentes vies, je pensais qu’à la fin, il y aurait un fil conducteur, un lien qui les aurait réuni. Mais finalement, le fait est qu’ils sont simplement voisins. Du coup je suis restée un peu sur ma faim mais j’ai tout de même vraiment apprécié cette lecture et je dois dire qu’une fois qu’on l’a commencée, on a du mal à s’arrêter !

En conclusion, ma note

Un panorama magnifique, des vies que l’on prend plaisir à découvrir, un bon  livre pour s’évader.

Petits plus

Je remercie la librairie Dialogues et les éditions Presses de la cité pour m’avoir permis de découvrir ce roman de la rentrée littéraire.

Le titre du livre a été inspirée par la chanson « Cool Water » de Bob Nolan, que vous pouvez écouter ici:

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=rWxwkJBkEu4]

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
6 Responses
  1. Mélo dit :

    J’ai hâte de le lire ;)

  2. Isa dit :

    Il me tente énormément celui ci déjà par le résumé et par ton avis encore plus !

  3. je partage totalement ton avis et suis contente de voir que toi aussi tu as aimé. J’ai lu plusieurs critiques négatives depuis sa sortie. Effectivement sur le point du fil conducteur il manque un ptit quelque chose, mais ça ne m’a pas du tout dérangé.

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

CommentLuv badge