Author Archive

Esprit d’hiver, Laura Kasischke

front_cover_large

Présentation de l’éditeur

Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

« Et si c’était elle, le grand écrivain contemporain ? Laura Kasischke, s’impose, livre après livre, comme la plus douée des romancières de sa génération. » François Busnel, Lire

« Douce et inquiétante, experte en malaise phosphorescent et ouaté, de livre en livre, elle a su bâtir un univers sans pareil, suspendu dans la rêverie aveuglante qui précède toujours le drame, ce moment de flottement où la clairvoyance se débat pour se faire entendre. » Marine Landrot, Télérama

L’auteur

AVT_Laura-Kasischke_318

 Laura Kasischke est romancière, poétesse et enseignante et née dans l’État du Michigan. Elle a publié des recueils de poésie, également parus en revues, pour lesquels elle a gagné de nombreux prix littéraires.  Laura Kasischke est aussi romancière. Les Éditions Christian Bourgois ont déjà publié huit de ses romans, dont À suspicious river (1999), La Couronne verte (2008), En un monde parfait (2010) et Les Revenants (2011). Deux d’entre eux, La Vie devant ses yeux, et À suspicious river ont été adaptés au cinéma. (source : Christian Bourgeois éditeur).

 

Le livre

Éditions Christian Bourgeois – Paru le 22/08/13

Format broché – 294 pages

Traduit de l’anglais par Aurélie Tronchet

Illustration de couverture : John Register, The Light in the Mirror , huile sur toile (détail) Courtesy of Modernism Gallery, San Francisco

 

Mon avis

« Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux. »

Telle est la première phrase de ce livre. Dès le début, cette phrase donne le ton : le côté oppressant du livre.

C’est la matin de Noël et comme chaque année, Holly reçoit sa famille et ses amis. Cependant rien ne se passe comme prévu : son mari et elle se réveillent en retard, Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana le temps que son mari aille chercher la famille à l’aéroport. Holly doit vite préparer les repas pour les invités, seulement les souvenirs de l’adoption de Tatiana prennent le dessus. Tatiana qui n’est pas tout à fait comme d’habitude : la gentille Tati semble décider à faire sa crise d’adolescence ce jour là. Plus le temps passe, plus le blizzard s’installe et les uns et les autres se décommandent, et le mari reste bloqué… Holly se retrouve donc seule avec Tatiana. Celle-ci devient de plus en plus étrange et des appels téléphoniques mystérieux surgissent…

Malgré un début long et répétitif, je me suis vite laissé prendre par ce livre et par la plume de l’auteure : petit à petit, elle arrive au fil des pages à créer un climat tendu, oppressant. Holly est une femme fragile, ayant un passé familial triste sur fond de maladie. On comprend à la lecture de ce livre qu’elle a essayé de se reconstruire avec l’adoption de Tatiana, sa petite fille russe aux cheveux noirs de jais. Plus le comportement de Tatiana devient troublant, et plus les flash-back nous livre les détails sur cette adoption, sur les sentiments de Holly et les épreuves qu’elle a enduré. Holly doute beaucoup et se remet beaucoup en question vis-à-vis de sa fille.

Je ne vais pas vous dévoiler les différents éléments que l’auteure utilise pour créer son ambiance, cela gâcherai tout du livre, mais si vous voulez un livre prenant, où on ne peut plus arrêter de tourner les pages et où le matin de noël devient oppressant, je ne peux que vous conseiller ce livre.

La fin m’a vraiment scotché, je ne m’attendais pas du tout à une telle fin, je m’étais fait plusieurs scénarios possibles mais pas celui-ci. Quelques questions restent malgré tout en suspend comme par exemple les appels téléphoniques.  Peut-être est ce tout simplement la folie…

 

 

En conclusion, ma note

 

4.jpg

Malgré quelques longueurs au début, un huit-clos psychologique efficace où la tension devient palpable plus les pages se tournent.

Petits plus

mxH_2fYI

Je remercie les matchs de la rentrée littéraire de PriceMinister. N’hésitez pas à aller consulter le blog des matchs de la rentrée littéraire (cliquez sur le logo) pour découvrir les autres livres.